Dévoilement de la programmation Festival Orientalys 10e édition La rencontre est toujours possible


Montréal, le jeudi 27 août 2020. C’est aujourd’hui que l’équipe du Festival Orientalys a dévoilé la programmation de sa 10e édition qui aura lieu du 10 au 13 septembre 2020 en format numérique. Présenté par le Groupe Banque TD, Orientalys sera encore une fois le théâtre de prouesses de haute voltige d’artistes et d’artisans montréalais et internationaux.


« Depuis maintenant huit ans, la TD a le plaisir d’agir à titre de partenaire d’Orientalys et de présenter de multiples spectacles d’artistes du Québec et d’ailleurs », souligne Émile Khayat, directeur régional principal de Gestion de patrimoine TD. « Reflétant très bien l’importance que la TD accorde à la diversité et à l’inclusion, Orientalys rappelle chaque année que le Québec est culturellement riche et diversifié, et nous sommes d’avis que nous devons nous impliquer pour faire rayonner cette diversité ».


« En cette période de grande incertitude, les organismes culturels font preuve d’une résilience et d’une créativité remarquables, a affirmé l’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien. Notre gouvernement est heureux de soutenir cette nouvelle mouture du Festival Orientalys, un rendez-vous culturel important qui contribue plus que jamais à la vitalité du milieu des arts tout en favorisant une ouverture à l’autre et un vivre‑ensemble plus harmonieux. »

« Les temps présents nous ont fait prendre conscience de la place des espaces de rencontre dans nos vies, ainsi que de la nécessité d’une parole et d’une action qui les réhabilitent et les réinventent », a souligné Ghiwa Nakhlé, directrice générale du Festival Orientalys.

« Cette édition spéciale a été possible grâce au soutien des partenaires, certes, mais elle reflète aussi et surtout la volonté de notre équipe de poursuivre sa quête de cet espace qui rend possible les rencontres les plus improbables et les plus difficiles ! Le virtuel, qui a pris le pas sur le réel, devient le nouveau réel, le temps que les choses reviennent à la « normale ». Désormais, cette dimension fera toujours partie de nos quotidiens et de notre réalité et nous aurons tous à bâtir nos lieux rêvés et nos espaces de communion dans ce nouveau monde aux horizons infinis », a-t-elle ajouté.

« Quand la proximité et le contact spontané sont compromis, il devient crucial de trouver des alternatives pour recréer ces lieux qui nous fournissent la chaleur de l’altérité. Ainsi, cette édition numérique sera une agora où chanteurs, danseurs, musiciens, animateurs, calligraphes et artisans tenteront de montrer que la rencontre est toujours possible. À travers la créativité et la mise en commun des imaginaires, nous continuerons à tisser des liens solides entre identité et différence, entre ici et ailleurs, entre passé, présent et futur. La programmation de cette édition s’inscrit dans la continuité de la lignée des années précédentes. Aucune concession n’a été faite au niveau artistique pour continuer à proposer au public d’Orientalys un produit artistique à la hauteur de ses attentes. Mais pour la réaliser dans un contexte particulier exceptionnel, à plusieurs égards, il a fallu de la passion et de beaucoup d’ingéniosité pour offrir 5 spectacles internationaux, des prestations artistiques d’artistes québécois chevronnés, une pléiade d’ateliers et des fenêtres ouvertes sur les différents aspects d’une culture orientale qui n’a cessé de susciter les curiosités et les passions » a conclu Madame Nakhlé.



Spectacles de la scène TD

Cette année encore, la Scène TD fera une place de choix aux nouveautés avec des artistes de talent qui célébreront un Orient ouvert, riche de ses influences qui s’étendent aux quatre coins du monde.

Artistes internationaux

En partenariat avec le Cabaret sauvage et le Festival des Confinés (Paris), Orientalys présentera en primeur quatre spectacles inédits de têtes d’affiches de la scène musicale française : L’armée mexicaine composée des musiciens du légendaire Rachid Taha et du chanteur Sofiane Saidi, rendront hommage à leur ancien leader, disparu en 2018. Mourad de La Rue Kétanou, ainsi que des membres des célèbres groupes Massilia Sound System et Mon Côté Punk, se regroupent sous le nom du Collectif déconfiné où chansonniers, poètes et funambules extravagants mêleront chansons, joutes verbales, humour et mélodies tziganes dans une soirée aux rythmes endiablés. Le groupe La caravane passe proposera une musique métissée, mélange de jazz manouche, de fanfare balkanique, de rock alternatif, de gypsy punk et d’électro. La chanteuse Souad Asla, artiste phare de la nouvelle génération du Sahara algérien, sera également de la partie pour faire résonner avec ferveur la musique gnawa, brouillant les lignes entre sacré et profane.


Toujours présenté en première au Festival, le groupe Kyab Yul-Sa (France, Tibet) invitera le public d’Orientalys à un voyage au-delà des frontières, au carrefour des mélodies tibétaines, scandinaves, indiennes et moyen-orientales.


Artistes de la scène québécoise


Le groupe balkano-québécois Les gitans de Sarajevo fera vibrer sa musique tzigane de déracinés, racontant les Balkans à travers percussions déchaînées, cuivres détonant et sons d’accordéon entrainants. Ma’alem Fathallah & la troupe de percussions Zuruba feront revivre, à travers leur création Transe-fusion, de forts moments d'exaltation portés par les transes rituelles du gnawa conjugués aux rythmes frénétiques des percussions brésiliennes. Rosanne Dion, Caroline Planté, Fernando Gallego El Bancalero et Miguel Medina offriront un retour aux sources du Flamenco dans une grande maîtrise aussi bien de l’art de la danse que celui de la musique teintée d’une touche orientale.


Le Pays du Soleil Levant aura pour ambassadeur l’unique ensemble de musique de chambre japonaise à Montréal, Matsu Také : sa musique envoûtante, ses sonorités apaisantes, empreintes d’un souffle bouddhiste, transcenderont les sens et inviteront à la méditation et au ressourcement. Du côté de l’Algérie, le groupe Berbanya transportera les festivaliers en terre kabyle à travers ses chansons engagées et ses mélodies entrainantes, avec, en primeur, des reprises du légendaire chanteur Idir. Le groupe Oktopus prolongera ses tentacules vers l’Europe de l’Est à travers une instrumentation éclectique inspirée de la tradition klezmer et d’autres styles de musique des Balkans, agrémentée d’influences de la chanson québécoise et des grands compositeurs classiques.


Spectacles de la Scène Médina


Dans une ambiance festive et enjouée, les festivaliers pourront admirer des performances regroupant un éventail de disciplines artistiques et de styles (musique, danse, arts visuels, arts martiaux, etc.) :

Le public d’Orientalys aura l’occasion de découvrir, pour la première fois au Festival, le blues mandigue de l’artiste malien Emdé, lauréat du prix Coup de Cœur du CAM, ainsi que le duo explosif DE.VILLE qui puise ses inspirations dans le raï, les sons d’Afrique de l’Ouest et du Québec dans un spectacle qui refuse la classification désuète de « musique du monde ».

Il pourra également goûter à la fièvre du raï avec Cheb Fayçal, à l’effervescence de la transe sacrée du groupe Salamate Gnawa, aux mélodies éclectiques du groupe Grooz et aux sonorités enflammées chaâbi d’Azzedine Maghrebi.

Les passionnés de la musique savante ne seront pas en reste : le Japon sera représenté par les résonances envoûtantes de Mtl Shamisen Project, alors que le Levant fera vibrer les âmes à travers la magie du oud, de la darbouka et du qanun portés par le groupe Syrian Trio et le oudiste Ali Omar El-Farouk.

Alliant musique et calligraphie, Mohamed Makhfi, Claire Sugai, Kayo Yasuhara et Khalil Moqaddem révèleront l’universalité de l’écriture en réunissant les calligraphies arabe, japonaise. Enfin, le public aura la chance de choisir l’univers d’une panoplie de danses du monde : la danse orientale avec Florence Leclerc, Ana Danse, Pierre Khoury et la troupe Al Helem, l’art du kathak indien avec Sudeshna Maulik, la danse Bollywood avec Bolly M, ou encore la danse iranienne et afghane avec Simork Danse et Valeska.



Pays d’Orient


Cœur vibrant d’Orientalys, le volet Pays d’Orient propose une visite chaleureuse et vivante, propice aux découvertes et à la célébration des différentes facettes des cultures orientales. Proposant des célébrations traditionnelles, des initiations aux arts culinaires, des ateliers divers et variés, les Pays d’Orient inviteront le public à un moment de rencontre et de partage. Japon, Algérie, Maroc, Thaïlande, Inde, Liban, Syrie, Iran, Tunisie et d’autres pays évoqueront dignement toute la volupté de cet Orient imaginaire dans un bouillonnement d’activités et d’animations.



Ateliers - découvertes



Les ateliers d’Orientalys feront découvrir au public les arts ancestraux et traditionnels des pays d’Orient : Tai-chi, yoga, cérémonie du thé, tapisserie, poterie, musique et autres ateliers seront offerts par des artisans et artistes passionnés.



Orientalys10

Édition numérique

Du 10 au 13 septembre 2020

Programmation : www.festivalorientalys.com

Diffusion en direct: www.festivalorientalys.live


photo
Adamo
Fabienne Colas
Caracol
Maude Morissette
Salimo
Daniel Thomas
Marie-Evelyne Lessard
Isabelle Giroux
Frédéric Cloutier
Marc Fournier
Luis Oliva

© 2015-2020 par Perfecteau Comm 

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • LinkedIn Clean